On pourrait croire que la fête des Pères est une tradition récente : pourtant, elle existe en réalité depuis des centaines d’années ! Mais elle a beaucoup évolué à travers les âges. Voici son histoire !

Les papas existent depuis la naissance de l’humanité : tout comme les mamans, ils méritent donc d’être fêtés depuis des millénaires, tout le monde est probablement d’accord avec ça ! Mais l’affaire n’est pas si simple, comme on s’en doute. Cependant, si la fête des Pères telle qu’on la connait remonte aux années 1950, sa première apparition date d’il y a bien plus longtemps, au Moyen-Âge. Comme beaucoup de fêtes de ce type, ses premières origines sont chrétiennes : la fête des Pères, c’est avant tout celle de Joseph, le père adoptif de Jésus. C’est pourquoi, au Moyen-Âge, on la célèbre le 19 mars, soit le jour de la Saint Joseph. Dans certains pays, cette date est restée celle de la Fête des Pères modernes, comme en Espagne, au Portugal, en Italie ou encore en Amérique latine. Ailleurs, c’est une autre histoire !

La Fête des Pères aux USA et en France

En France, la fête des Pères est une célébration civile, ce qui signifie qu’elle n’a pas de lien avec la religion. Ce n’est cependant pas le premier pays à l’avoir proposé : ce sont les États-Unis qui, au début du 20e siècle, ont opté les premiers pour le troisième dimanche du mois de juin pour fêter les papas. Précisément, c’est une institutrice du nom de Sonora Smart Dodd qui, en 1910, regrette qu’il n’y ait pas de fête des Pères alors que la fête des Mères existe quant à elle, et décide donc d’initier elle-même cette célébration. D’abord locale, la fête des Pères finit par être adoptée dans tout le pays et, dans les années 30, elle est associée à des opérations commerciales dans les magasins. Il faut cependant attendre 1972 pour que le président américain Richard Nixon en fasse une véritable fête nationale, et même un jour férié dans le pays.

En France, la fête des Pères date de 1950 et elle a été lancée dans un but avant tout commercial : en effet, c’est le fabricant de briquets Flaminaire qui en est à l’origine ! Le patron de cette entreprise estime qu’une telle fête est un bon accompagnement à l’arrivée des briquets au gaz en France, car ces derniers constituent un beau cadeau pour les papas fumeurs. Un slogan est créé pour l’occasion : « Nos papas nous l’ont dit, pour la fête des Pères, ils désirent tous un Flaminaire » ! Bien que publicitaire, la fête des Pères est officialisée par décret en 1952 en France, où elle est, là aussi, célébrée le troisième dimanche de juin. Il aura fallu le temps : la fête des Mères, de son côté, avait été officialisée en 1941, 11 ans avant !

Comment célébrer le meilleur papa du monde ?

Née d’une démarche commerciale en France, la fête des Pères a néanmoins su s’inscrire dans la durée, tout comme la fête des Mères. Chaque année, c’est l’occasion de dire à son papa qu’on l’aime, lui faire des câlins et même un cadeau : pourquoi pas un tee-shirt Meilleur Papa du Monde ? Le briquet, c’est clairement démodé ! Mais même si une journée leur est officiellement dédiée, il ne faut pas attendre le troisième dimanche du mois de juin pour rappeler à son papa à quel point il est super : chaque jour de l’année peut servir à cela. D’ailleurs, le papa fier de son nouveau tee-shirt a le droit de le porter quand il le souhaite : le meilleur papa du monde l’est toute l’année, mais il est parfois bon de le lui rappeler ! Alors, n’oubliez pas la fête des Pères…